Maladies andrologiques: diagnostic et traitement de DE

La dysfonction érectile (DE) est le type le plus commun de la dysfonction sexuelle des hommes. Les données statistiques montrent que les symptômes et les signes de DE surviennent chez environ:

  • 20% des hommes de 20 à 30 ans
  • 30% des hommes de 30 à 40 ans
  • 50% des hommes de 40 à 50 ans
  • 55% des hommes de plus de 50 ans

Selon la classification étiologique DE est divisée en:

  • de 20 à 30 ans
  • de 30 à 40 ans
  • de 40 à 50 ans
  • de plus de 50 ans

Psychologique, dans laquelle l’homme est capable d’obtenir l’érection, mais sous l’influence du stress peut la perdre de façon inattendue.

Organique, dans laquelle la capacité d’atteindre et de maintenir l’érection ferme est entièrement disparue.

Environ chaque 5-me homme a les problèmes érectiles causés par le stress émotionnel.

Les facteurs de risque psychologiques de la dysfonction érectile sont:

  • la dépression
  • le surmenage
  • les craintes sexuelles
  • les préjugés religieux.

Chez 4 de 5 hommes est diagnostiquée la forme organique de DE, qui peut être causée par une variété de maladies chroniques, y compris:

Les maladies dégénératives (la maladie de la Peyronie)
Les maladies endocriniennes (l’hyperthyroïdie, l'hypogonadisme)
Les maladies systémiques (la diabète, l’athérosclérose)
Les troubles neurologiques (la lésion de la moelle épinière).

Également un facteur de risque de la dysfonction érectile organique est le mode de vie malsain: l’abus d’alcool ou de la drogue, le tabagisme, la sédentarité.

La dysfonction érectile est traitée avec succès. Par conséquent, les hommes qui ont des problèmes d’érection, n’ont pas à renoncer à une vie sexuelle active.

Pour maintenir une bonne santé sexuelle, pour l’homme est très important de diagnostiquer les causes de DE et immédiatement commencer le traitement. Ainsi, afin d’établir la cause exacte de DE, il faut passer un examen médical.

Les tests de diagnostic permet d’identifier les facteurs de risque qui contribuent au développement de forme organique, psychogène ou mixte.

En fonction de l’étiologie, du type et de la gravité de la dysfonction érectile, pour la restauration de la santé sexuelle, le thérapeute peut désigner pour l’homme de passer:

1. La psychothérapie
2. La pharmacothérapie.

Les consultations chez le psychologue sont recommandées aux hommes, qui doivent surmonter les peurs, améliorer la confiance en soi et améliorer les relations avec votre partenaire.

À la fois avec la psychothérapie, a l’homme peut être thérapie ED orale ou d’injection, qui garantit la récupération de la fonction sexuelle et permet de revenir rapidement à la vie sexuelle active.

Blog, Méthodes de traitement non médicamenteuses Bookmark

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz