Dysfonction érectile après la chirurgie

Dysfonction erectile

En dépit du fait que les maladies des organes pelviens n’est pas cause rare de dysfonction érectile, les interventions chirurgicales, utilisées pour les traiter, peuvent causer des problèmes d’érection.

La liste des interventions chirurgicales qui peuvent causer dysfonction érectile comprend:

  • Prostatectomie radicale
  • Radiothérapie interne (curiethérapie)
  • Cryochirurgie.

Dysfonction érectile est se développe le plus souvent après prostatectomie radicale. Par rapport à la prostatectomie, la curiethérapie et la cryochirurgie est une procédure moins invasive. Elles sont donc moins susceptibles de causer la dysfonction érectile et d’autres types d’effets secondaires sexuels.

Les études montrent qu’en raison de la prostatectomie radicale les faisceaux neurovasculaires entourant la prostate peuvent être endommagés. Dans les cas où les processus tumoraux sont développés autour de la prostate, les chirurgiens doivent enlever une partie des nerfs régulant la fonction érectile.

La meilleure chance de conserver l’érection complète après interventions chirurgicales est pour les patients qui avant la interventions chirurgicales ne se posaient pas de plaintes au sujet des problèmes d’érection.

Si après interventions chirurgicales un homme a perdu la capacité de mener une vie sexuelle normale, pour rétablir la fonction sexuelle les choses suivantes lui peuvent être attribuées:

1. Médicaments.
2. Prosthétique du pénis.

La cystectomie radicale (l’ablation de la vessie) et la résection du rectum peuvent aussi causer le dysfonctionnement érectile. Ces interventions chirurgicales peuvent compromettre l’intégrité des vaisseaux sanguins dans la région pelvienne et endommager les nerfs qui contrôlent l’érection.

L’exécution technique de la cystectomie radicale préservant les filets nerveux ou la prosthétique du pénis permettent aux hommes sexuellement actifs de preserver leur érection.

Afin de minimiser la probabilité de développer la dysfonction érectile après avoir subi une intervention chirurgicale, l’homme doit:

  • Maintenir le mode de vie sain.
  • Éviter de boire de l’alcool.
  • S’abstenir de l’utilisation de stimulants.
  • Consulter régulièrement son médecin.
Blog, Méthodes de traitement non médicamenteuses Bookmark

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de